• Icône sociale YouTube
  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram

Le ukulélé est un instrument de musique de plus en plus populaire à travers le monde. Et pour cause! Sa sonorité singulière, joyeuse et passe-partout explique sans doute cette popularité grandissante. Mais, je dirais surtout que le ukulélé est parfait pour celles et ceux qui souhaitent s'initier à la musique dans tous les genres musicaux. Léger et facile à transporter, il offre un apprentissage progressif et simple sans qu’il soit nécessaire de connaître les bases de la lecture musicale. Idéal pour jouer seul, il s’intègre aussi très bien à un projet musical en famille ou entre amis, en plus de constituer l’accompagnateur par excellence des séances de musique improvisées.

Un instrument accessible, polyvalent et « de bonne humeur »!

Soprano

Concert

Ténor

Baryton

À propos du ukulélé

Le ukulélé est composé de plusieurs parties : la tête, les clefs, le sillet de tête, la touche, le manche, les frettes, la table d’harmonie, la rosasse ou bouche, les éclisses, le sillet de chevalet et le chevalet. Il existe quatre tailles de ukulélé : soprano, concert, ténor et baryton.

 

Deux des principaux avantages de l’instrument s’avèrent son poids et sa taille. Petit, facile à tenir et à transporter, il vous permettra de l'avoir toujours avec vous!

La pratique est la clé pour apprendre la musique

Pour quiconque souhaite apprendre un instrument, il est préférable de pratiquer plusieurs fois par semaine, environ 15 à 20 minutes chaque fois, plutôt que de faire une seule pratique d’une heure ou même d’une journée par semaine. En fait, vous progresserez plus rapidement si vous intégrez les pratiques dans votre routine quotidienne.

Vidéo à venir 

Pour bien tenir le ukulélé, il faut presser légèrement le corps de l'instrument sur la poitrine à l'aide de son avant-bras. Puis, assurez-vous de laisser le poignet libre pour effectuer les battements. Vous pouvez aussi ajouter une courroie (« strap ») pour le maintenir en place, comme on le fait avec une guitare. 

 

Toujours dans l’objectif de tenir votre ukulélé efficacement, formez un V entre le pouce et l'index de votre main gauche, puis placez votre pouce à l'arrière du manche. C'est avec le pouce et les doigts que vous pourrez maintenir une pression sur les cordes afin de tenir les notes ou les accords. 

La plupart des gens jouent de façon droitière même s'ils sont gauchers. C'est d'ailleurs mon cas. Je vous conseille d'essayer effectivement de jouer comme un droitier pour commencer. Si toutefois vous vous sentiez inconfortable, inversez le ukulélé. Si vous vous sentez mieux ainsi, vous devrez aussi inverser les cordes de votre instrument. Advenant le cas où vous ne vous sentez pas capable de le faire, vous pouvez aller voir un luthier qui fera le changement pour vous.

Accorder son ukulélé

Le ukulélé est généralement accordé en Do 6. Vous pouvez donc jouer cet accord sans appuyer sur aucune cordes; ce que l’on appelle « jouer à vide » ou « open » en anglais. Par ailleurs, notons que le ukulélé, contrairement aux autres instrument à cordes, n’a pas sa note la plus grave à la corde du haut, elle se trouve plutôt à la position 3. Les cordes sont numérotées de bas en haut (cordes 1 à 4). Il est important de savoir qu’en français, on nomme fréquemment les notes par les lettres en anglais (voir le tableau). Ainsi, de bas en haut, les notes du ukulélé sont A (la), E (mi), C (do) et G (sol). Le plus souvent, les partitions sont écrites avec les accords nommés en anglais.

 

Rassurez-vous, il est tout à fait normal de devoir accorder souvent son instrument. Je vous conseille de l'accorder, ou de vérifier son accordage (« tuning »), chaque fois que vous décidez d’en jouer. Pour ce faire, il vous faudra un accordeur. Il existe plusieurs applications pour téléphone portable ou pour tablette qui fonctionnent très bien. Vous pouvez aussi vous accorder avec un autre instrument comme le piano ou la guitare.

 

À l'achat d'un instrument neuf, ou si vous changez les cordes, il est fort probable que votre instrument se désaccorde rapidement. Des cordes neuves prennent en général quelques jours à s'ajuster. Si les clefs ne tiennent pas en place, vous pouvez serrer légèrement les vis qui se rapportent à chacune des clefs. La qualité de votre ukulélé aura aussi une incidence sur son accordage; un instrument de moindre qualité risque de ne pas rester accordé adéquatement. 

Mes premiers accords  

Tablature .pdf

Savoir lire les tablatures

Les tablatures existent depuis le Moyen Âge. Souvent symbolisées par « TAB », elles rendent la lecture musicale accessible au plus grand nombre, sans devoir apprendre la lecture et l’écriture musicales traditionnelles. Complémentaires à la partition musicale, elles donnent de l’information plus précise sur le doigté ou d’autres particularités de l’instrument.  Les lignes horizontales représentent les cordes de l’instrument (voir l’image 1). Les chiffres représentent quant à eux les cases où placer les doigts, ce qui est souvent appelé « fretter une corde ». 

 

Comme sur une portée, les lignes verticales représentent le début et la fin d’une mesure, les doubles lignes, le changement de partie musicale (ex, : couplet, refrain), et les doubles lignes pointées identifient le début et la fin d’un passage à répéter.

 

Il existe sûrement autant de techniques de jeu (« pickings ») différentes qu'il existe de chansons. Pour les écrire, on utilise le système de notation (voir l’image 2) avec les barres obliques. Les longues flèches indiquent les coups francs, qui marquent les temps forts d'une chanson, et les flèches plus petites, les coups joués entre les temps forts. 

 

Voici quelques techniques simples pour commencer. Amusez-vous bien et n’hésitez pas à m’écrire si vous avez des questions ou des commentaires.

Image 1

Image 2